Accueil > Agir > 7ème Rendez-vous Débat, « Appétit et rassasiement : l’influence des facteurs environnementaux » avec France Bellisle
Bulletin scientifique image
Le Bulletin scientifique
→ En savoir plus
PUF - Fondation Nestle France - L'identite passe a table
Le livre “L’identité passe à table…” de Pascal Ory aux Editions des Presses Universitaires de France
→ En savoir plus
imagalaune RA
Le rapport annuel
→ En savoir plus

Agir auprès des familles

LOGO-RDV-DE-LA-FONDATION

7ème Rendez-vous Débat, « Appétit et rassasiement : l’influence des facteurs environnementaux » avec France Bellisle

partager par mail
Agir pour transmettre


Les Rendez-vous Débats de la Fondation

La Fondation Nestlé France organise des occasions de rencontres et de débats afin de réunir autour d’une même table toutes celles et ceux qui contribuent à comprendre et transmettre les valeurs clefs de la culture alimentaire française.

 

Mardi 31 Mai 2011. La Fondation Nestlé France a eu l’honneur de recevoir France Bellisle pour son 7ème Rendez-vous Débat, autour du thème « Appétit et rassasiement : l’influence des facteurs environnementaux ».

France Bellisle

France Besllisle

Après des études supérieures en psychologie expérimentale, France Bellisle a rejoint, au Collège de France, le laboratoire de Jacques Le Magnen. Docteur d’Etat en 1984, elle a travaillé à l’INSERM puis a rejoint l’INRA en 2003 au sein de l’unité mixte de recherche en épidémiologie nutritionnelle, au Centre de recherche en nutrition humaine d’Ile de France. France Bellisle est actuellement professeur associé à la Faculté de Médicine de l’université Laval, à Québec.

Ce matin, à l’occasion du 7ème rendez-vous débat de la Fondation Nestlé France, France Bellisle, a présenté l’acte de manger comme un acte beaucoup plus complexe qu’apaiser sa faim. Spécialiste des comportements alimentaires, France Bellisle a disséqué les sensations et les situations qui nous poussent à manger ou à cesser de manger.

On le sait, manger est un acte complexe dont les déterminants ne se résument pas aux seules sensations de faim ou de satiété. Tout autant que les aliments proposés et l’appétit du mangeur, influent sur la « taille du repas » les facteurs alors présents dans son environnement, comme la télévision allumée, la présence de tel ou tel convive, le téléphone portable, voire la musique et l’éclairage.

Ce sont ces « facteurs de distraction », et leur importance sur  la perception qu’a la personne des sensations de faim ou de rassasiement, qui font, depuis plusieurs années, l’objet des études expérimentales menées par France Bellisle – études dont l’originalité et la pertinence ont été saluées par le Prix 2007 de la Recherche en Nutrition.

Rendez Vous Débats - France Besllisle

Ainsi a-t-elle montré que “chez des femmes en bonne santé consommant un déjeuner dans des conditions identiques (même menu et même niveau de faim) à une semaine d’intervalle, la taille du repas était de 15 à 20 % plus élevée lorsque la télévision est allumée dans la pièce où le repas est pris“.

Des constats d’autant plus rigoureux qu’ils reposent sur l’expérimentation en laboratoire d’hypothèses concernant l’effet de facteurs sensoriels, physiologiques, psychologiques, environnementaux ou autres.

En d’autres termes, l’individu peut être distrait par des éléments qui ne sont pas de nature nutritionnelle mais qui relèvent de « l’environnement du repas », c’est-à-dire du contexte dans lequel il se déroule.

Autre expérience révélatrice : des individus souffrant d’une forme d’amnésie qui les conduit à totalement oublier ce qu’ils ont fait deux heures auparavant referont, s’il leur est proposé, exactement le même repas que précédemment, bien qu’ils n’aient évidemment pas faim.

Attention et mémoire : deux attributs du cerveau, dont le rôle, en matière de nutrition, ne cesse d’être souligné par les travaux les plus récents et les plus rigoureux. Travaux  que, selon sa volonté de « comprendre pour agir », la Fondation Nestlé France s’honore de faire connaître lors de ses Rendez-Vous Déjeuners Débat.

Télécharger les Actes du rendez-vous débat

 Vidéo de l’intervention de France Bellisle


L’interview de France Bellisle


 

Alimentation, le téléphone portable provoque des conflits pendant les repas en famille.           Le Monde

 «Trois parents sur dix déclarent que leurs enfants viennent à table avec leur téléphone portable ou leur console de jeu selon un sondage pour la a Fondation Nestlé France les 20/t 21 mai par BVA,  auprès d’’ un échantillon de 023 personnes. Une présence qui provoque des conflits dans 72% des cas. Neuf personnes sur dix répondent au téléphone à table, ce qui peut avoir des répercussions sur la façon de s’alimenter. Par ailleurs, « de nombreuses études montrent que le fait de manger devant la télévision augmente la prise alimentaire de 14 à 20%% », a indiqué, mardi 31 mai, France Bellisle, professeure à l’université Laval (Québec), lors d’un débat organisé par la Fondation Nestlé France. »

Article publié dans « Le Monde » du 02/06/11.

Les Rendez-vous précédents :

Retour
Articles liés :