Accueil > Agir > Rencontre avec le Dr Rigal et le Pr Golse
Bulletin scientifique image
Le Bulletin scientifique
→ En savoir plus
PUF - Fondation Nestle France - L'identite passe a table
Le livre “L’identité passe à table…” de Pascal Ory aux Editions des Presses Universitaires de France
→ En savoir plus
imagalaune RA
Le rapport annuel
→ En savoir plus

Agir auprès des familles

LOGO-RDV-DE-LA-FONDATION

Rencontre avec le Dr Rigal et le Pr Golse

partager par mail
Agir pour partager


Les Rendez-vous de la Fondation

La Fondation Nestlé France organise des occasions de rencontres et de débats afin de réunir autour d’une même table toutes celles et ceux qui contribuent à comprendre et transmettre les valeurs clefs de la culture alimentaire française.

20 octobre 2010 : « l’éducation du goût du jeune enfant » , 5ème Rendez-vous de la Fondation Nestlé France avec le Docteur Natalie Rigal et le Professeur Bernard Golse.

  FondationNestleFrance_110

Le Dr Natalie Rigal est aujourd’hui l’une des rares spécialistes au monde en matière de psychologie du goût, une discipline née dans les années 70-80.

Depuis plus de quinze ans, seule dans son laboratoire de psychologie et de développement de l’enfant à l’université de Paris X, elle tente de comprendre les mécanismes du goût de l’enfant. Pour cela, elle a appris à jouer de l’interdisciplinarité, jonglant entre sociologie, anthropologie, psychologie, biologie, et physico-chimie.

Elle a publié un ouvrage grand public sur la « naissance du goût, comment donner aux enfants le plaisir de manger »(2000), elle travaille actuellement sur le goût des enfants obèses.  Natalie Rigal met également en œuvre un étude pour le projet “Génération bébé a du goût”, initié par la Fondation Nestlé France, expérience pilote, autour de l’éducation au goût du jeune enfant.

FondationNestleFrance_001

Pr Bernard Golse

Médecin, pédiatre, pédopsychiatre et psychanalyste à l’Association psychanalytique de France (APF). Il est chef de service à l’Hôpital Necker-Enfants malades à Paris et Professeur à l’Université Paris Descartes. Il a aussi étudié la linguistique. Il s’est d’ailleurs tout particulièrement penché sur la question du développement des processus de sémiotisation et de symbolisation chez l’enfant. Il a travaillé avec Serge Lebovici sur la psychiatrie périnatale et du nourrisson.

La Fondation Nestlé France s’intéresse tout particulièrement à la question d’éducation au goût du jeune enfant, comme en témoigne le projet « Génération bébé a du goût », qu’elle a initié, et qui se propose d’identifier des stratégies pour favoriser, chez les jeunes enfants, la diversification du plaisir de manger.

Il est reconnu que c’est dans la petite enfance que se met en place l’aptitude à diversifier ses goûts, mais aussi où l’enfant traverse des phases de rejet – ce que l’on appelle des « néophobies alimentaires ». Or cette ouverture à la nouveauté comme ces phénomènes de rupture ne sont pas sans conséquences sur l’avenir du jeune mangeur qui découvre, parfois difficilement, son statut humain d’omnivore. En outre, ces cas, assez fréquents, de soudaine répulsion, jettent les parents et les éducateurs dans un grand désarroi. Quelles explications ont-elles et comment y réagir ?

Car ce que nous réunissons un peu rapidement sous le terme de « goût », déterminant dans le plaisir de manger, met en jeu une vaste série de sensations ou, pour utiliser un autre langage, un important flux sensoriel.  Ce petit-déjeuner débat est donc l’occasion de s’interroger sur l’importance de l’acte alimentaire, et du plaisir qu’il procure, dans le contexte global de la construction de la personne.

Télécharger les actes du Petit-déjeuner Débat : “l’éducation du goût du jeune enfant”

Voir l’interview du Docteur Natalie Rigal:


Voir l’interview du Professeur Bernard Golse :


Voir l’interview du Professeur Patrick Tounian


Les Rendez-vous débats de la Fondation :

Retour
Articles liés :