Accueil > Dire > La Fondation vue par Luc FERRY, philosophe, ancien Ministre – Extraits de son intervention lors des Assises 2014 de la Fondation.
Bulletin scientifique image
Le Bulletin scientifique
→ En savoir plus
PUF - Fondation Nestle France - L'identite passe a table
Le livre “L’identité passe à table…” de Pascal Ory aux Editions des Presses Universitaires de France
→ En savoir plus
imagalaune RA
Le rapport annuel
→ En savoir plus

Dire

Luc Ferry

La Fondation vue par Luc FERRY, philosophe, ancien Ministre – Extraits de son intervention lors des Assises 2014 de la Fondation.

partager par mail
Dire


 

 

“ En – 1800 avant Jésus-Christ, dans l’épopée de Gilgamesh, la courtisane chargée de civiliser le monstre Enkidou lui apprend avant toute chose la cuisson : c’est, je crois, le premier texte à évoquer l’idée de cuisson comme facteur de civilisation.

Dans la civilisation occidentale, cette idée fondatrice réapparaît dans l’Odyssée d’Homère. Pour la première fois dans l’histoire de l’Humanité, et ce bien avant Claude Lévi-Strauss, la cuisson apparaît comme le signe distinctif non seulement des humains par rapport aux animaux, mais aussi par rapport aux dieux. Les dieux ne mangent jamais rien de cuit et ne font pas cuire non plus les aliments. La cuisson, le pain, sont le signe de l’humanité. D’ailleurs, Ulysse dit à ses marins qui veulent l’empêcher  d’aller  affronter le cyclope Polyphème : « Je veux savoir si ce sont des monstres ou des mangeurs de pain », c’est-à-dire des humains.

Que disent ces premiers textes sur le thème des Assises de la Fondation Nestlé France « Du cru au cuit : tous à la Cuisine » ? Ils illustrent combien la cuisine constitue un héritage traditionnel qui résulte d’une lente sédimentation de plusieurs siècles. De Gilgamesh à Homère, et jusqu’à aujourd’hui, nous sommes en présence d’une « sédimentation culinaire ».

Or la cuisine, en tant que patrimoine et tradition, serait-elle mise en danger par des innovations incontrôlées? Aujourd’hui, tout ce qui relève de la transmission des héritages est en très grande difficulté, qu’il s’agisse par exemple de deux autres môles essentiels de notre civilisation : la langue d’une part, et la civilité d’autre part. La créativité en matière de grammaire s’appelle les fautes d’orthographe. Grammaire, langue, politesse, civilité… sont une sédimentation qui sont aujourd’hui en difficulté. Pourtant, je ne suis pas du tout pessimiste. Car les innovations ont été, par ailleurs, formidables.

Je pense donc que le grand enjeu du XXIsiècle sur le plan culturel est la manière dont nous réconcilierons innovation et tradition. Comment ne pas refuser les innovations et maintenir ces patrimoines qui sont évidemment des héritages cruciaux pour nous ? Enjeu que la Fondation Nestlé France fait vivre au travers de ses Assises et des acteurs qu’elle récompense à cette occasion. »

Retour
Articles liés :