Accueil > Dire > Rendez-vous débat autour de Stéphane Layani, sur le thème de la “Transmission alimentaire française”
Bulletin scientifique image
Le Bulletin scientifique
→ En savoir plus
PUF - Fondation Nestle France - L'identite passe a table
Le livre “L’identité passe à table…” de Pascal Ory aux Editions des Presses Universitaires de France
→ En savoir plus
imagalaune RA
Le rapport annuel
→ En savoir plus

Dire

layani

Rendez-vous débat autour de Stéphane Layani, sur le thème de la “Transmission alimentaire française”

partager par mail
dire


Comment la gastronomie française contribue-t-elle à perpétuer la culture alimentaire française ?  Comment la Cité de la gastronomie de Rungis peut-elle contribuer à la défense et à la transmission du modèle alimentaire français et comment cela participe-t-il à l’attractivité économique et culturelle de la France ? Telles ont été quelques-unes des questions posées à  Stéphane Layani, invité du 19ème Rendez-vous Débat de la Fondation Nestlé France ce mardi 9 septembre sur le thème de « La transmission de la culture gastronomique française».

Stéphane Layani est Président-directeur général de la SEMMARIS, société de gestion du Marché International de Rungis depuis 2012. Avec Rungis, unes des futures Cités de la gastronomie avec Dijon, Lyon et Tours, il revient à ses anciennes amours avec une entreprise ayant une mission de service public, complètement tournée vers ses clients de par la qualité des produits qu’elle distribue.

Rappelant l’importance du patrimoine gastronomique français « connu et reconnu de tous, symbole international de la culture française », et soulignant que ce patrimoine était constitué  en premier lieu des hommes, des produits et des terroirs, Stéphane Layani a souligné qu’il était « de notre devoir à tous de le conserver, d’en assurer la transmission et surtout de le faire vivre ».

 

Cela vaut aussi au niveau européen, où la promotion de ce patrimoine participe de la diffusion d’« un mode de vie à la française ». Pour le président du marché de Rungis, « Le meilleur ambassadeur de la France, c’est sa gastronomie ». La création des Cités de la Gastronomie (Paris-Rungis, Dijon, Tours) a précisément pour but d’encourager la transmission de la culture gastronomique française et la mise en valeur du patrimoine culinaire. Celle de Paris-Rungis verra le jour en 2019.

A cours des échanges, Stéphane Layani a mis l’accent sur deux enjeux majeurs à ses yeux : l’éducation au goût et les difficultés de recrutement dans les métiers de bouche, des métiers pourtant au cœur de la transmission des savoir-faire.

 

 Consulter les Actes

Retour
Articles liés :